Le marché de l’eau

On désigne sous l’acronyme CE les « crédits d’eau ». Le programme de CE est un programme d’échange non obligatoire inspiré d’initiatives et d’expériences réalisées en Californie, un État très affecté par la rareté de l’eau. Les CE sont des produits financiers résultant d’un mécanisme où deux parties concluent des ententes. D’une part, en aval, des consommateurs d’eau ou des organisations désireuses de réduire leur impact négatif sur l’eau et d’autre part, en amont, des promoteurs de projets capables de réduire considérablement leur consommation d’eau. Une fois quantifiées, surveillées et vérifiées, ces réductions, évaluées par rapport à un scénario de référence ou aux pratiques courantes, donnent lieu à l’émission de CE.

Les CE sont des paiements incitatifs découlant d’achats non obligatoires destinés à encourager et à appuyer les activités de gestion durable de l’eau, activités qui sont rarement reconnues ou récompensées dans une société qui n’imaginait pas, jusqu’ici, que l’eau douce puisse avoir une valeur financière. Par le biais de ces incitatifs financiers, le programme de CE aide les petites et moyennes entreprises, les agriculteurs et les collectivités (notamment les municipalités) à mettre en œuvre des programmes de conservation de l’eau. Le programme protège donc nos ressources en eau et profite à tous.

Comment le programme fonctionne-t-il?

Le programme de CE fonctionne sur le même principe que les crédits de carbone. Le système mesure le volume d’eau douce économisé, conservé ou recyclé par un promoteur de projet, au moyen de méthodes reconnues et en comparaison avec un scénario de référence et avec les pratiques généralement admises. Chaque litre d’eau douce non utilisé équivaut à un CE. Les CE sont des éléments de l’environnement qui peuvent être enregistrés et dont on peut suivre l’évolution dans des registres de produits de base particuliers, comme Markit ou Cool Action Project Registry. Les CE peuvent être librement échangés sur le marché hors cote. Le volume d’eau douce économisé est calculé à des dates prédéterminées et les résultats donnent annuellement droit à des CE. Il est possible d’obtenir des CE, rétroactivement, jusqu’en 2008.